02 30 96 36 84 info@cylaos.fr
Cylaos, le partenaire 3D des professionnels

Jusqu’à très récemment, les volumes d’impression des imprimantes 3D, quelque soit leur technologie,  étaient limités à un cube autour de 30 cm de côté avec des exceptions comme la  stéréolitographie ou le process WAAM (laser plasma en tête d’un robot).

Cette limite est toujours présente mais dans la technologie dépôt de fil (FFF, FDM), il existe désormais  sur le marché plusieurs références dont la Sicnova JCR1000 qui peuvent imprimer des pièces jusqu’à un mètre de long.

Les difficultés :

  • réussir à imprimer sur toute la surface du plateau avec précision. La JCR1000 se calibre sur 50 points et en production, prend en compte les micro imperfections du plateau.
  • Imprimer de grandes pièces  en ABS ou matières très techniques, matières qui ont des retraits importants ou exigent des  atmosphères contrôlées à haute température.

Quel est l’intérêt d’un grand volume d’impression ?

Je vais en citer certains mais les cas connus d’utilisation sont encore limités car cette technologie 3D associée aux grands formats est nouvelle sur le marché et certaines entreprises gardent leur nouveau savoir-faire.

Nous pouvons citer, la production de :

  • maquettes ou pièces prototypes de grande taille (avec post-traitement peinture possible et assemblage)
  • pièces unitaires comme le carter d’une moto.
  • petites séries. Sur un grand plateau, vous pouvez produire 50 petites pièces à la fois ; vous lancez la production et revenez le lendemain pour les récupérer
  • Pour les machines spéciales, si les matériaux sont compatibles, produire des éléments en impression 3D au lieu d’être usinés
  • Réalisation d’outillage : de manipulation, de fixation,  de mise en forme.

Par outil de mise en forme, je me réfère aux moules de thermoformage ou à des plaques modèles de fonderie. Sur ce créneau, il y a très probablement  d’autres possibilités non exploitées (suite au salon Midest, nous avons identifié de nouveaux cas d’utilisation que malheureusement je ne peux pas divulguer pour des raisons de confidentialité). On peut également utiliser l’impression 3D pour réaliser des moules de  résine.

L’impression 3D grande dimension a encore des limites mais offrent déjà de nouvelles possibilités dont certaines sont à explorer. La difficulté est de penser autrement et d’identifier tout son potentiel. Une méthode à appliquer plus fréquemment  : faire travailler des experts techniques au savoir-faire très pointu avec des professionnels de l’impression 3D.

Jean-Michel

Pour en savoir plus sur notre vision de l’impression 3D, connaître plus précisement les limites d’une imprimante dépôt de fil grande dimension, n’hésitez pas à contacter l’équipe Cylaos

Nous contacter

Auteur : Jean-Michel

Ingénieur Arts et Métiers, passionné par le potentiel de la fabrication additive,  j’ai cofondé Cylaos après 15 ans en France et à l’étranger dans la direction de projets automobiles. L’objectif de Cylaos est d’offrir un catalogue produit et des services toujours plus innovants pour répondre aux différentes attentes des professionnels ; notre première mission est la communication,  ce que nous faisons avec plaisir. Par ailleurs, amateur de voile, vous pourrez me croiser sur les côtes sud bretonnes.