Impression 3D dans l'aérospatiale

Les entreprises aérospatiales ont été les précurseurs de l’impression 3D, et elles continuent de repousser les limites de ce qui est possible avec la fabrication additive.

Ayant besoin de produire des pièces légères et complexes, les entreprises aérospatiales ont tiré parti de l’impression 3D pour réduire les coûts et accélérer la production.

Découvrir l’impression 3D dans l’aérospatiale

L’impression 3D permet de gagner du temps et de l’argent par rapport à la fabrication traditionnelle. Elle permet de valider rapidement les idées et d’accélérer la prise de décision. La polyvalence des matériaux offre un moyen plus efficace de fabriquer des outils et la possibilité de fabriquer des pièces de vol complexes plus légères, avec moins de composants.

Prototypage 

Résoudre les problèmes de conception avant de s’engager dans un processus d’outillage et de production coûteux et fastidieux.

Outillages 

Évitez les coûts élevés et les longs délais d’exécution des outils usinés grâce aux gabarits, montages et aides à la fabrication personnalisés imprimés en 3D.

Pièces de rechange 

Créer des géométries complexes impossibles à réaliser avec d’autres méthodes de fabrication pour réduire le poids et consolider les assemblages.

Avantages de l’impression 3D dans l’aérospatiale

Résistance à la chaleur, aux produits chimiques et aux chocs

Durabilité accrue

Composants personnalisés et des géométries complexes

w

Apprentissage facilité

La production de pièces légères permet des économies de coût et du CO2

Grâce à l’impression 3D, il est possible de produire des structures légères, mais très solides. En outre, l’utilisation de matières plastiques hautes performances permet d’économiser encore plus de poids. Cela permet une production rentable et respectueuse des ressources, qui réduit le poids total des avions et entraîne ainsi une diminution de la consommation de carburant.

Grande liberté de conception et solutions innovantes

Qu’il s’agisse de géométries complexes, de nouvelles approches innovantes ou du remplacement de pièces aéronautiques fabriquées jusqu’à présent en métal. Les possibilités et les potentiels de l’impression 3D dans l’aéronautique et l’aérospatiale sont vastes.

Matériaux et composants certifiés et approuvés

Les matériaux et filaments sélectionnés pour l’aérospatiale sont testés selon la norme FAR 25.853 spécifique à l’industrie et répondent ainsi aux directives strictes de l’aérospatiale.

Une fabrication adaptée aux besoins sans longues chaînes de production

 

Du moniteur à la machine – peu de techniques de fabrication sont aussi flexibles que l’impression 3D. Les modifications apportées au produit peuvent être réalisées en fonction des besoins du client.

Des matériaux certifiés dans l’industrie

Ultem 9085

Pourquoi l’ULTEM 9085 ?

 

L’ULTEM™ 9085 est largement utilisé dans les industries aérospatiale, ferroviaire et automobile. Ses propriétés répondent aux exigences des applications industrielles les plus pointues.

L’industrie aérospatiale apprécie la combinaison d’une résistance élevée aux produits chimiques et à la température, et d’une résistance à la flexion et à la traction, qu’offre l’ULTEM™ 9085. De plus, il est facile à usiner.

En résumé, l’ULTEM 9085 est l’un des rares matériaux ininflammables selon l’UL 94 et la norme ferroviaire EN45545-2, ce qui en fait un choix approprié dans cette industrie.

Certifications

 

  • Passe les essais de dégagement de chaleur, de flamme, de fumée et de toxicité (Normes UL 94 V-0, FAR 25.853)
  • Disponible dans la classe certifiée Airbus (Ultem 9085CG), conformément à AIPI 03-02-029
  • Disponible dans une finition d’intérieur de cabine Airbus conformément à AIPI 05-02-006

Antero 800NA

Pourquoi l’Antero 800NA ?

 

L’Antero 800NA, un thermoplastique PEKK, est particulièrement adapté aux secteurs exigeants comme l’aérospatiale, où la légèreté et la fiabilité sont cruciales. Ce thermoplastique PEKK est reconnu pour sa grande résistance à la traction, sa robustesse, sa durabilité, ainsi que sa résistance à la chaleur et aux produits chimiques.

L’Antero 800NA est le premier matériau de Stratasys qualifié par Boeing pour des utilisations nécessitant une résistance chimique élevée ou des exigences de fatigue conformément aux exigences de l’aéronautique.

Certifications

 

  • Qualifié par Boeing pour l’utilisation dans les pièces de vol, intégré dans la liste des produits qualifiés (QPL) de Boeing.
  • Répond aux spécifications BMS8-444 de Boeing, ce qui le rend adapté pour les applications nécessitant une résistance chimique élevée ou des exigences de fatigue.

Découvrez nos cas d’applications

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Posez vos questions à nos experts

Appelez-nous dès à présent au 02 30 96 36 84 ou complétez notre formulaire

Contactez-nous
ВП